You are currently viewing Les mystérieuses crottes de loir : apprenez à les reconnaître

Les mystérieuses crottes de loir : apprenez à les reconnaître

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Jardin

Si vous habitez une maison avec un grenier ou des combles, il se peut que vous ayez déjà rencontré des petits mammifères appelés loirs dans votre domicile. Ces rongeurs, bien qu’inoffensifs, peuvent causer quelques désagréments et il est donc utile de savoir reconnaître leur présence. Un des indices les plus courants permettant de détecter la présence de loirs sont leurs excréments, ou crottes de loir. Dans cet article, nous allons examiner en détail à quoi ressemblent ces crottes et comment vous pouvez les identifier.

À quoi ressemblent les crottes de loir ?

Tout d’abord, il convient de noter que les crottes de loir sont en réalité assez petites, mesurant généralement moins d’un centimètre de longueur comme celles des rats ou des souris. Elles sont également relativement fines et ont une forme plutôt cylindrique, avec des extrémités arrondies. Leur couleur varie du brun foncé au noirâtre, selon l’âge et le régime alimentaire de l’animal.

Loir, Rongeur, Autumn Nature

Crottes de loir comparées à d’autres excréments

Pour distinguer les crottes de loir des excréments d’autres animaux susceptibles de coloniser un grenier, tels que les rats ou les souris, il faut être attentif à certaines différences morphologiques. Les crottes de rat sont en effet plus longues et plus épaisses, avec des bouts pointus, tandis que les crottes de souris sont plus petites et ont une forme similaire à celle d’un haricot.

La dispersion des crottes de loir

Les loirs contrairement aux sangliers, sont des animaux propres qui évitent de souiller leur nid. Ils laissent donc généralement leurs excréments sur le sol, au pied des poutres ou des murs, ainsi que dans les zones où ils se déplacent régulièrement. Vous pourrez donc observer ces petits amas de crottes dans divers endroits de votre grenier.

Loir, Natuire, Rongeur, Autumn Nature

Importance de détecter les crottes de loir

Nos amis les loirs peuvent être les responsables de quelques dommages matériels lorsqu’ils s’installent à l’intérieur d’une maison. En effet, ils peuvent ronger les câbles électriques, les conduites d’eau et les matériaux d’isolation, ce qui peut entraîner des dysfonctionnements, voire même des incidents domestiques. Par conséquent, il est utile de savoir repérer rapidement la présence de loirs, notamment en identifiant leurs crottes.

Loir, Animal, Branche, Mignonne

Que faire en cas de découverte de crottes de loir ?

S’il semble y avoir une population de loirs vivant dans votre grenier, il sera nécessaire d’intervenir afin de limiter les potentielles nuisances et d’éviter qu’ils ne causent trop de dégâts. Voici quelques méthodes à prendre en considération :

Le nettoyage et la désinfection

La première étape consiste à procéder à un nettoyage complet des zones où les crottes ont été trouvées. En effet, enlever les excréments permettra non seulement d’éliminer les odeurs désagréables qui pourraient en résulter, mais également de limiter les risques de prolifération d’insectes ou autres nuisibles attirés par ces déjections.

Il est recommandé d’utiliser des protections adéquates lors du nettoyage, telles que des gants et un masque, afin de minimiser les risques d’inhalation de poussière ou de germes. Après avoir ôté les crottes, n’hésitez pas à désinfecter les surfaces avec un produit adapté.

L’utilisation de répulsifs

Une fois le nettoyage effectué, il est possible d’avoir recours à des répulsifs naturels pour décourager les loirs de revenir occuper les lieux. Parmi ces répulsifs, on compte par exemple la menthe poivrée, dont l’odeur est très dissuasive pour ces animaux. Vous pouvez également essayer d’autres huiles essentielles aux senteurs fortes comme la lavande ou l’eucalyptus.

À lire aussi : Crotte de hérisson, comment les reconnaitre ?

Prévenir les intrusions des loirs

Pour éviter l’installation de loirs dans votre grenier, il est conseillé de sécuriser les points d’accès susceptibles d’être utilisés par ces rongeurs. Veillez notamment à colmater les fissures, combler les ouvertures et à maintenir en bon état les grilles d’aération.

Même sujet : Comment identifier les crottes de fouine ?

En résumé

Apprendre à reconnaître les crottes de loir peut vous être très utile si ces animaux élisent domicile dans votre grenier. En effet, cela vous permettra d’intervenir rapidement pour éviter qu’ils ne causent des dégâts matériels. Les crottes de loir sont petites, fines, de couleur brun foncé à noirâtre, et ont une forme cylindrique avec des extrémités arrondies. Une fois leur présence détectée, n’hésitez pas à procéder à un nettoyage approfondi, à utiliser des répulsifs naturels et à sécuriser les points d’accès pour prévenir d’autres intrusions.

Sandra

Hello, je m'appelle Sandra, je suis rédactrice web depuis plusieurs années maintenant. Grâce à mes expériences précédentes, je me suis spécialisée dans la rédaction d'article abordant la thématique de la maison, jardin, immobilier. Si vous aimez mon contenu, n'hésitez pas à me le faire savoir, ça serait un plaisir d'échanger avec vous ;) À bientôt